Historique

En 1878, une dame pieuse de Châtelet-Faubourg offrit à sœur Marie-Alphonse, supérieure de la maison des Sœurs de Marie, des fonds pour la construction d’une école. En effet, les enfants du quartier du Fonteny, surtout enfants de houilleurs, n’étaient pas scolarisés et traînaient dans les rues.

Le 8 octobre 1879, Mr le Doyen Bélin vint bénir les 2 classes : l’une payante, l’autre gratuite. Sœur Ferdinande et sœur Gabrielle furent les premières institutrices.

Les premiers subsides de l’Etat furent accordés à l’école gardienne en 1889 et à l’école primaire en 1910.

Vu l’augmentation de la population, deux nouveaux locaux sont construits en 1912.

De quatre classes en 1913, l’école passe à huit classes en 1934.

En 1934, la construction de deux classes gardiennes avec une salle de jeux est décidée. Mgr Rasneur bénira les nouveaux locaux le 9 juillet 1935.

Durant la guerre 1940 / 1945, des locaux furent occupés par les troupes allemandes puis par des familles sinistrées de Châtelet.

Pendant la période de bombardements (depuis avril 1944 jusqu’à la libération le 5 septembre 1944), les cours sont suspendus : l’après-midi, deux fois par semaine, les maîtresses se trouvaient à la disposition des élèves pour donner et corriger les devoirs.

La nuit du 20 au 21 décembre 1944, l’école subit des dégâts suite à la chute à  l’explosion d’un V1 : plafonds endommagés, vitres brisées, pupitres défoncés,…

En 1949, la Consultation des nourrissons fonctionnant à l’école Ste-Thérèse depuis de nombreuses années se voit forcée par l’ONE de disposer de locaux complètement distincts des classes.

Deux nouvelles classes inaugurées le 26 mars 1950 sont construites à l’étage. Un local est libéré au rez-de-chaussée pour la Consultation ; l’étage est réservé à deux classes.

En 1953, on construit une galerie couverte reliant l’ancien bâtiment au nouveau permettant aux petits de se rendre directement à la salle sans sortir.

En 1954, Mr l’Abbé Baud’huin, doyen de Châtelet, célèbre une messe d’action de grâces à l’occasion du 75ème anniversaire de l’école. Une grande fancy-fair est organisée par le comité des fêtes.

En 1957, on construit la 3ème classe à l’étage pour les primaires puis en 1958 la 4ème classe.

En 1960, sur le conseil de Monsieur le Curé Lebon, un complexe scolaire est érigé à la rue des Chasseurs.

Sœur Paul, directrice de l’école Sainte-Thérèse, accueille les personnalités le 12 avril 1961 pour procéder à l’inauguration des locaux et à la bénédiction de la chapelle.

En 1962, l’école professionnelle est transférée de la rue Neuve à la rue des Chasseurs ce qui nécessite la construction de six nouveaux locaux sur deux étages.

De 1965 à 1975, la vie à l’école se déroule sans grandes difficultés sous l’égide de l’infatigable Sœur Paul aidée par Melle Augusta Dubois puis par Mme Elisa Drion-Schollen, directrices.

En 1976, les Comités scolaires de l’école libre pour garçons de St-Jean Bosco et l’école Sainte-Thérèse décident de fusionner vu la forte dénatalité et ses conséquences.

Le 1er septembre 1976, Mr Fernand Michotte devient directeur de l’école fondamentale.

Lors de Pâques 1977, Sœur Paul annonce l’ouverture en professionnelle d’un enseignement rénové nécessitant le besoin des classes occupées par des gardiennes. Mr le Curé Lebon et le Comité scolaire dirigé de main de maître par Mr Xavier Laurent obtinrent un bail emphytéotique auprès de la direction des Sœurs de Ste Marie afin d’avoir les coudées franches pour réaliser divers travaux :

-         La salle de gymnastique transformée en trois nouvelles classes par Mr le Curé Lebon.

-         La construction d’une nouvelle salle de gymnastique sur le reste du terrain disponible.

Le 1er septembre 1977, Mr Joseph Marchal est nommé chef d’école en remplacement de Mr Michotte.

Le dimanche 7 septembre 1979, on célèbre le centenaire de l’école. Mgr Samain bénit la nouvelle salle de gymnastique.

Le 1 septembre 1981, l’école Saint-Géry de Bouffioulx devient une implantation de l’école Sainte-Thérèse.

En 1987, il fut décidé de nouvelles constructions dans la maison de Melle Emilie achetée en 1980 et attenante à l’école, rue de Fleurus : Deux classes à l’étage, un réfectoire, une cuisine, un bureau de direction et des sanitaires.

Ces locaux furent inaugurés le 5 mars 1989 en présence du ministre Maystad.

Le 1er septembre 1995, Mr Wautelet Guy succède comme directeur à Mr Marchal admis à la pension.

Le 1er septembre 2004 débutent les festivités du 125ème anniversaire : accueil des enfants par des clowns et une arcade de ballons, photos souvenirs,…

Le vendredi 8 octobre, une messe d’action de grâces est célébrée par l’Abbé Michel Pleyiers dans l’église paroissiale de l’Immaculée Conception de Châtelet Faubourg.

Le samedi 27 novembre, les enseignants, membres du Pouvoir Organisateurs, parents, anciens sympathisants de l’école se réunissent lors d’un banquet convivial au sein de l’établissement : vin du 125ème, poteries « Biron » au doux contenu seront proposées ce jour-là.

Dans le cadre du souper du Carnaval, une exposition de photos retraçant l’historique de l’école sera présentée les 18 et 19 septembre 2005. Un appel sera lancé auprès des anciens et anciennes de l’école pour obtenir des photos de classe, de fancy-fair, de l’environnement scolaire.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×